Expositions passées



Consulter tous les programmes


du 29 juin au 20 septembre 2020
au 18 rue de la Calade — Arles

Ce que nous vivons aujourd’hui est sans précédent, chacun d’entre nous est touché. Pourtant, nous poursuivons notre travail, nous désirons vous ouvrir nos portes et nos bras pour partager, avec vous    Les Pionniers.


Cet été, nous tenons à maintenir les expositions tout d’abord pour vous, chers visiteurs, vous toujours plus nombreux chaque année (près de 40 000 l’été dernier) et aussi pour soutenir les 23 artistes et commissaires qui ont mis tout leur cœur dans ce programme. Avec nos partenaires et notamment ChromaLuxe, notre grand partenaire, nous souhaitons aller de l’avant malgré tout et continuer à soutenir les photographes, les artistes qui sont en prise avec les enjeux de notre époque. Et plus encore, nous tenons à ouvrir pour les personnes et les causes représentées sur nos murs.

À Arles, capitale de la photographie, la Fondation MRO donne à voir et à entendre les voix d’hommes et de femmes capables d’aller bousculer les frontières établies par nos perceptions sociales, pour voir, pour appréhender avec plus d’humanité le monde dont nous faisons partie.

Dans le respect des normes de santé établies et des consignes données par les pouvoirs publics, sur plus de 600 mètres carrés d’espace d’exposition, le programme LES PIONNIERS fera résonner les voix de photographes, de vidéastes, d’artistes sonores, de militants et de citoyens engagés dans l’amélioration nos vies et dans le développement de nos consciences face à la diversité et à la richesse du monde



Commissaires d’exposition    Nicolas HAVETTE, Nicole BERTOLT, Lionel CHARRIER, Audrey HOAREAU.
Grand partenaire 2020    ChromaLuxe

Partenaires 2020    Ministère de la Culture République de Chine (Taiwan), Centre culturel de Taiwan à Paris, Hospice Général, Universal Music Francce, Cohérie Boris Vian, Fujifilm, Action Collective Temporaire Blinkl, Les lectures électrique, Atelier SHL.



du 1er juillet au 22 septembre 2019
au 18 rue de la Calade — Arles

Hey! What’s going on?        Sur l’album What’s Going On, Marvin Gaye délivre un sublime message d’amour universel que la photographie de la pochette – visage impassible mais serein, sous la pluie – exprime à merveille. C’est à cette attitude que la Fondation Manuel Rivera-Ortiz vous convie. À l’heure où des États-Unis, de la Chine, de l’Ukraine, du Brésil, de l’Italie et de Taïwan, des chants oubliés se réveillent.

À l’heure où dictatures, régimes autoritaires, populistes et sectarismes trouvent un terreau fertile pour pousser sur les nouvelles inorganisations du monde, le programme Hey! What’s Going On? sonne comme un appel à la prise de conscience, à la dignité et à la paix, tout en gardant une attention très particulière aux populations oubliées des focus des grands médias.



Commissaires d’exposition    Nicolas HAVETTE, Madj, Nicolas LEVY, Laura SERANI, Ioana DE MELLO, Laura NOBLE, Enrico STEFANELLI.
Grand partenaire 2019    ChromaLuxe

Partenaires 2019    CPAFFC, Centre culturel de Taiwan à Paris, Universal Music France, Motown, Iandé, PHOTOLUX, Atelier SHL, Johein Technology Inc.



du 2 juillet au 23 septembre 2018
au 18 rue de la Calade — Arles

HOPE        explore les possibilités plastiques de l’image comme document et le document comme facteur de connaissances. HOPE présente la photographie comme une expérience, comme un partage. Elle présente le travail d’hommes et de femmes qui ont choisi de réaliser des images, parfois en parallèle de leur profession, pour influer sur leur vie et leur environnement. Les photographes ne sont pas uniquement des témoins mais deviennent des acteurs utilisant tous les moyens à leur disposition: de la chambre photographique au smartphone, du livre unique à la collection Instagram. Le parcours des 13 expositions sera initiatique, parfois grave, parfois amusant, toujours sensible car la prise de conscience ne peut se séparer de l’émotion ni de l’étude.

Dans une volonté de ne pas catégoriser le monde par une esthétique documentaire la Fondation Manuel Rivera Ortiz partage avec vous l’énergie créatrice de la scène documentaire internationale.



Commissaires d’exposition    Nicolas HAVETTE, Alain MINGAM, Cathy EDELMAN, Anette SKUGGEDAL, Enrico STEFANELLI.
Grand partenaire 2018    ChromaLuxe

Partenaires 2018    Ministère de la Culture de la République de Chine (Taiwan), Centre culturel de Taiwan à Paris, Diaphane, CASE Art Fund, Le Magasin des Jouets, LUMINA Gallery, Muscari, PHOTOLUX, Atelier SHL.





THE ARLES DOC’HOUSE

à la Fondation Manuel Rivera-Ortiz




Enri CANAJ
Ismail FERDOUS
Edith PIAF
fotofever
Tony GENTILE
Pablo Ernesto PIOVANO



Consulter le Dossier de Presse 2017 


du 3 juillet au 23 septembre 2017
au 18 rue de la Calade — Arles

THE ARLES DOC’HOUSE        est la troisième exposition estivale organisée par la Fondation dans notre hôtel particulier au coeur du centre historique d’Arles. Nous défendons des projets documentaires engagés et sommes soucieux de donner à notre public des regards d’auteurs et commissaires conscients de notre époque et de ses enjeux. Notre programme d’exposiion de l’été interroge autant la forme que le fond de ce que l’on peut appeler: le documentaire.

La Fondation est la maison de tous les styles documentaires :
Off productions et le siècle d’Édith Piaf, le regard des lauréats de notre bourse Enri Canaj et Ismail Ferdous, la guerre qui s’oppose à la Mafia Sicilienne avec Tony Gentile presenté par PhotoLux sans oublier nos plus récents partenaires la foire Fotofever et ses 10 galerie invitées, ains que la plateforme en ligne de films documentaires Tënk.

La Fondation avec son programme hors des sentiers balisés s’affirme année après année comme un lieu culturel et humaniste incontournable d’Arles en défendant une photographie consciente et à l’écoute des pratiques et des sujets de son temps. Nous sommes ravis de vous accueillir, vous rencontrer, car la Fondation reste avant tout un lieu de rencontre et d’échange.



Commissaires d’exposition   Nicolas HAVETTE, Tanguy DAIRAINE, Cécile SCHALL, Enrico STEFANELLI.

Partenaires 2017    DigitaliveProduction, OFF Productions, fotofever, PHOTOLUX, Atelier SHL, Tënk, EXALUX, Structures.






TIME LINES, ORDRE & DÉSORDRE

à la Fondation Manuel Rivera-Ortiz




Dominic NAHR
Patrizia BONANZINGA
Laurence BONVIN
Pablo Ernesto PIOVANO
Rubén SALGADO ESCUDERO
Rony ZAKARIA
Hyong-Ryol BAK



Consulter le Dossier de Presse 2016 


du 3 juillet au 23 septembre 2017
au 18 rue de la Calade — Arles

TIME LINES        propose une expérience visuelle inédite qui tente de documenter notre histoire contemporaine, d’en présenter la complexité et d’en dénoncer ses incohérences.

´L’Hôtel Blain est pour la deuxième année l’écrin incontournable arlésien du documentaire.
Le photographe Dominic NAHR trace à l’aide d’images précises la jeune histoire du Sud Soudan ; le dernier projet de Patrizia BONANZINGA utilise la photographie pour exprimer la manière dans laquelle le temps est vécu dans des pays géographiquement aux antipodes, aux développement économiques et sociaux inégaux ; Pablo Ernesto PIOVANO nous entraîne à prendre pleinement conscience des conséquences désastreuse de l’utilisation massive des pesticides sur les cultures en Argentine ; Rubén SALGADO ESCUDERO montre comment l’introduction des panneaux solaires et photovoltaïques améliore la vie des populations rurales et remet en perspective l’idée de modernité tant critiquée aujourd’hui dans les sociétés occidentales ; Rony ZAKARIA présenté par PhotoLux nous parleavec hmanité des rites, des traditions empreintes d’une spiritualité et d’une beauté poétique qui lient sur cet archipel indonésien homme et nature ; enfin, dans l’héritage du mouvement Slow, Hyong-Ryol BAK explore les relations entre homme et nature, navigant entre surfaces et perspectives, nous invitant à le suivre dans une interprétation personnelle des fractures du paysage contemporain.

Entre héritages du photojournalisme et engagement documentaire contemporain, la Fondation Manuel Rivera-Ortiz se veut être un soutien constant à la création et une lie de rencontres convivial entre toutes les générations pendant les Rencontres d’Arles et à l’année. Nous sommes heureux de partager de manière généreuse et gratuite l’ensemble de ces travaux de grande qualité éthique avec le public arlésien pour cet été 2016.



Commissaires d’exposition    Nicolas HAVETTE, Peter PFRUNDER, Dimitri BECK, Sunghee LEE.
Grand partenaire 2016    ProHelvetia

Partenaires 2016    The Swiss Foundation of Photography, Fotostiftung Schweiz, Foundation GoEun, PHOTOLUX, Fidal, Atelier SHL.





LÀ, D’OÙ VIENT LE BRUIT

à la Fondation Manuel Rivera-Ortiz




Simo AAGADI
Édouard BEAU
Laurence BONVIN
Pablo Ernesto PIOVANO
Titus SIMOENS


Demander le Dossier de Presse 2015 


du 12 novembre 2015 au 20 janvier 2016
au 18 rue de la Calade — Arles

LÀ, D’OÙ VIENT LE BRUIT        est tiré de la vidéo réalisée par Edouard Beau sur le front contre l’E.I en 2014. Le responsable de la faction kurde demande à ses hommes de ne pas tirer, de rester patiemment là où ils sont et d’écouter là d’où vient le bruit des tirs. L’ouïe, dans le noir, devient l’unique repère... Fermer les yeux, tendre l’oreille, se concentrer, ne pas tirer... Et, bien évidemment, sous le coup du stress, de la peur et de l’ignorance face à la situation, là comme ailleurs, les hommes bientôt usent de leur munitions inutilement dans la nuit profonde...

Pour cette deuxième exposition dans sa nouvelle maison arlésienne, la fondation Manuel Rivera-Ortiz vous propose d’écouter le bruit du monde et, grâce aux photographes et vidéastes choisis avec soins, de vous approcher de la source de ces bruits et de leurs conséquences : avec Edouard Beau nous parcourerons l’histoire de l’Irak depuis le début du XXIe siècle, avec Titus Simoens nous irons écouter ce que les montagnes chinoises ont à apprendre aux jeunes garçons qui grandissent sous leurs ailes, avec Laurence Bonvin nous irons à l’écoute minitieuse des populations déplacées de Captown, avec Pablo Ernesto Piovano nous serons plongés dans les terribles conséquences humaines des traitements chimiques des territoires agricoles en Argentine, échos fatal des accords passés par le pays avec les grandes firmes de l’agro alimentaire et enfin les sculptures de Simo Aagadi nous ramèneront ici et maintenant avec l’empreinte des corps de migrants que leur chemin chaotique a mené jusqu’à nous.
Entre photographies, films et installations sonores documentant les infra-sons qui se situent sous le seuil de l’attention médiatique, vous serez accompagnés par les artistes à la rencontre d’hommes et de femmes qui vivent pris dans l’engrenage d’un monde qui ne leur a pas demandé leur avis.

Les expositions que vous découvrirez ne sont pas des consécrations d’artistes mais des étapes de travail, des partages de réflexions et d’attentions à notre monde. Ce sont les débuts d’un dialogue triangulaire entre les artistes, les hommes et femmes qui apparaissent sur les images et vous.



Commissaire d’exposition    Nicolas HAVETTE

Grand partenaire 2015    PHOTON Labo Photo Pro