L’Équipe




Manuel RIVERA-ORTIZ

— Président Fondateur

Les récits photographiques de Manuel Rivera-Ortiz axés sur les difficultés et l’espoir dans certains des pays les plus pauvres du monde témoignent de la vie qu’il a lui-même vécu en grandissant dans les barrios de Guayama, à Porto Rico. Son travail met en avant la présence de l’espoir dans l’adversité et la dignité des personnes vivant dans la détresse qu’il capture dans de nombreux coins du monde. 
Après avoir quitté Porto Rico, Manuel Rivera-Ortiz a déménagé avec sa famille à Holyoke, Massachusetts, où il a fréquenté la Lawrence Elementary School de journalisme. Alors qu’il vivait là-bas, il a pris l’appareil photo pour la première fois au Springfield College. En 2010, il ouvre la fondation pour la photographie et le films documentaires.

Florent BASILETTI

— Directeur 

Directeur de la Fondation Manuel Rivera-Ortiz et commissaire indépendant.
Parmi les récentes expositions dont il a été commissaire : Les communs, 2023, Centre photographique Marseille x Beaux-Arts de Marseille ; Ascendance, 2022, Fondation MRO, Arles ; L’enfant sauvage et le douanier globetrotteur, 2022, Musée départemental des Hautes-Alpes, Gap ; Dress Code, 2022, Rencontres d'Arles, Fondation MRO, Arles, mobilité à Berlin et à Cadaquès ; You could even die for not being a real couple, 2022, Photolux Festival, Lucca, Italie ; Echos Système, 2021, Fondation MRO, Rencontres d’Arles ; Modernité des Passions, 2019, Rencontres d’Arles, ENSP x agnès b.
Diplômé de l’École nationale supérieure de photographie d’Arles, Florent Basiletti intervient auprès de plusieurs événements artistiques, depuis 2022 il accompagne la direction artistique de Photosa, biennale photographique du Burkina Faso, à Ouagadougou, depuis 2021 il contribue à la rédaction Arts & Culture du City guide Louis Vuitton d’Arles. En 2021 il cofonde La Kabine, espace d’ateliers d’artistes, résidences et programme pédagogique à Arles.
En parallèle, sa pratique artistique consiste à étudier le phénomène pteridomania ou fern fever, un engouement obsessionnel pour les fougères de l’époque victorienne. Florent Basiletti développe notamment une recherche sur notre rapport à l’image par un questionnement sur la possibilité d’une biophotographie et la création d’images vivantes, notamment au sein du laboratoire La Cellule, ENSP, Arles.

André PFANNER

— Directeur administratif

Justine AYZAC

— Assistante de coordination des expositions

Emmanuel APEDJINOU

— Assistant administration
 

Camille GAJATE

— Chargée du contenu éditorial et graphisme


Ce site a été réalisé par Camille GAJATE